Pr√©parer l’Hivernage de vos Ruches

Table des matières

 

 Préparer l'Hivernage de vos Ruches essaim d'abeille reine fécondée buckfast ruche dadant apiculture apiculteurs apicole varroa miel abeilles apivar male noire matériel rucher frelon asiatique faux bourdon warre

Bien avant que les temp√©ratures froides n’arrivent, les apiculteurs commencent √† pr√©parer les abeilles pour l’hiver. La s√©v√©rit√© et la dur√©e du froid hivernal dans votre r√©gion doivent √™tre prises en consid√©ration. Consid√©rons les directives g√©n√©rales auxquelles tout apiculteur doit r√©fl√©chir.

 

Les abeilles vivent depuis des millions d’ann√©es sans notre intervention. Elles ont un plan de survie qui consiste √† stocker du miel pour l’utiliser comme nourriture pendant les mois froids de l’ann√©e.

 

 

 

 


Avec ce plan de survie des abeilles, pourquoi les apiculteurs devraient-ils s’inqui√©ter de la pr√©paration de leurs ruches pour l’hiver ?

Honn√™tement, une bonne pr√©paration hivernale des ruches est probablement plus importante aujourd’hui que par le pass√©. L’une des raisons est que notre environnement n’est plus le m√™me qu’il y a 50 ans.

Les abeilles domestiques, et les autres pollinisateurs, sont confrontés à des conditions météorologiques extrêmement changeantes. Des hivers particulièrement imprévisibles et de fortes variations de température perturbent les mécanismes naturels de survie des abeilles.

De plus, nous √©levons les abeilles les reines f√©cond√©es buckfast dans des ruches artificielles qui sont tr√®s diff√©rentes des habitations naturelles des abeilles. La plupart des ruches modernes offrent moins d’isolation qu’une cavit√© d’arbre.

Comme nous √©levons des colonies d’abeilles dans des conditions moins naturelles, nous avons la responsabilit√© de faire ce que nous pouvons pour les aider √† survivre. Une bonne apiculture d’hiver d√©pend d’une bonne pr√©paration en automne.

 

Objectifs de l’hivernage

Certaines colonies ne survivront pas aux mois de froid, m√™me avec une planification et une pr√©paration ad√©quates. Vous perdrez des colonies. L’objectif est de limiter le nombre de pertes de colonies en hiver.

C’est l’un des premiers vrais tests pour les nouveaux apiculteurs. Pouvez-vous faire passer vos colonies d’abeilles √† travers la saison hivernale ? Ce n’est pas le nombre de ruches que vous avez qui fait de vous un bon apiculteur – c’est le nombre de ruches qui survivent √† l’hiver.

La pr√©paration des colonies ne doit pas n√©cessairement prendre beaucoup de temps. Pour l’apiculteur qui a suivi un programme de gestion pendant toute la saison, il suffit de s’assurer que les abeilles ont suffisamment de nourriture stock√©e.

 

La grappe d’abeilles l’hiver

Lorsque les temp√©ratures quotidiennes tombent √† 13 degr√©s et moins, les abeilles se regroupent pour conserver leur chaleur. Cette masse d’abeilles se rassemblant √©troitement peut produire un peu plus de chaleur.

Leur objectif est de maintenir la vie et de garder la reine et le couvain au chaud. La grappe d’hiver ne chauffe pas tout l’int√©rieur de la ruche – seulement la masse d’abeilles.

Apr√®s le solstice d’hiver les heures du jour commencent √† s’allonger. La reine des abeilles commence √† pondre quelques Ňďufs.

Les ouvri√®res augmentent alors la temp√©rature du nid √† couvain pour prot√©ger les jeunes abeilles en d√©veloppement. Cela n√©cessite la consommation d’encore plus de miel.

Une fois de plus, le calendrier des abeilles se rapproche du printemps, mais nous avons encore des temp√©ratures froides et peu ou pas de fleurs. C’est le moment o√Ļ la colonie se repose sur le miel et le pollen stock√©s.

Cet incroyable plan de survie hivernale ne fonctionnera pas si la colonie n’est pas pr√©par√©e avec une population d’abeilles en bonne sant√© et des r√©serves de nourriture suffisantes. Les mesures prises ou non par l’apiculteur la saison derni√®re peuvent affecter le r√©sultat.

 

Quand hiverner les ruches ?

Les pr√©paratifs pour le temps froid commencent en √©t√©. Lorsque nous c√©l√©brons la fin de l’√©t√© et le d√©but de l’automne, les abeilles sont en mode hiver depuis un certain temps.

Nos colonies d’abeilles domestiques ont commenc√© √† se pr√©parer pour l’hiver des mois avant le premier jour de froid. Elles √©taient occup√©es √† stocker le miel et √† collecter le pollen avec un enthousiasme accru lorsque les jours d’√©t√© commencent √† raccourcir.

√Ä la fin de la saison, la plupart des plantes terminent leur cycle de vie et l’arriv√©e de nectar et de pollen est r√©duite. La reine buckfast ralentit sa ponte. √Ä un moment donn√©, les colonies expulsent les bourdons et les laissent mourir.

La colonie n’a pas besoin d’abeilles m√Ęles pendant les mois froids de l’hiver. De nouveaux faux-bourdons seront √©lev√©s au printemps.

Les nouveaux apiculteurs regardent √† l’int√©rieur des ruches plus souvent que ceux d’entre nous qui ont de l’exp√©rience. Ce n’est pas grave. Il faut regarder pour apprendre. Mais n’oubliez pas que l’ouverture d’une ruche par temps froid ne doit √™tre tent√©e qu’en cas de v√©ritable urgence.

Les inspections de fin d’automne doivent avoir un but et √™tre br√®ves.

 Préparer l'Hivernage de vos Ruches essaim d'abeille reine fécondée buckfast ruche dadant apiculture apiculteurs apicole varroa miel abeilles apivar male noire matériel rucher frelon asiatique faux bourdon warre

De quelle quantit√© de miel une ruche a-t-elle besoin pour l’hiver ?

De nombreux facteurs interviennent dans la d√©termination de la quantit√© de miel n√©cessaire √† une colonie. Une supposition √©clair√©e est √† peu pr√®s le mieux que l’on puisse faire.

La fourchette typique des besoins en miel pour les ruches d’hiver est de 12 √† 15 Kg de miel stock√©. La dur√©e de votre hiver et la g√©n√©tique de vos abeilles joueront un r√īle dans les besoins en miel.

Si le froid hivernal dure 5-6 mois, vous aurez besoin de plus de miel stock√© qu’une personne vivant dans le sud de la France o√Ļ les temp√©ratures tr√®s froides sont rares. V√©rifiez aupr√®s des apiculteurs locaux de la r√©gion o√Ļ vous vivez.

 

Ne donnez pas de sirop de sucre en hiver

Le nourrissement au sirop de sucre en hiver n’est pas une bonne id√©e. Les abeilles doivent travailler dur pour m√©taboliser l’eau sucr√©e en “une substance semblable au miel” et cela cr√©e une humidit√© suppl√©mentaire √† l’int√©rieur de la colonie.

Si un manque de nourriture est constaté à la fin de la saison, les apiculteurs doivent faire preuve de créativité dans les méthodes de nourrissement des abeilles.

Les apiculteurs utilisent des techniques de nourrissement d’urgence pour l’hiver, telles que le candi. Ces techniques ne remplacent pas le nourrissement appropri√© qui doit avoir lieu plus t√īt, mais elles peuvent servir d’assurance pour √©viter la famine.

Liste de contr√īle pour l’hivernage des ruches

 

· Les abeilles ont des réserves de miel et de pollen suffisantes.

 

¬∑ Les ruches sont saines avec une faible charge d’acariens

 

· Bonne ventilation de chaque ruche

 

· Les ruches ne sont enveloppées que dans les régions très froides

 

¬∑ Un r√©ducteur d’entr√©e ou une protection contre les souris et le froid.

En plus de vous assurer que vos colonies ont des r√©serves de nourriture suffisantes, il y a d’autres choses que vous pouvez faire pour pr√©parer vos abeilles √† l’hiver. Ces mesures ne s’appliquent pas √† toutes les situations apicoles, mais ce sont de bons conseils √† garder √† l’esprit.

 

Regroupez les petites colonies √† l’automne

La fin de l’√©t√© et le d√©but de l’automne sont le moment o√Ļ nous commen√ßons √† √©valuer nos ruches. En plus de d√©cider si une colonie a besoin d’√™tre nourrie, consid√©rez les populations de vos ruches.

Vous pouvez d√©cider de rassembler deux colonies faibles en une seule ruche plus grande pour l’hiver. Il est pr√©f√©rable d’aborder l’hiver avec 4 colonies fortes plut√īt qu’avec 8 colonies faibles.

Les colonies avec un plus grand nombre d’abeilles ont de meilleures chances de survie.

 

Lutte contre les acariens avant l’arriv√©e de l’hiver

N’ignorez pas les probl√®mes de varroa dans vos ruches. Le varroa n’ignorera s√Ľrement pas vos abeilles. Un bon plan de lutte contre les acariens tout au long de l’ann√©e est n√©cessaire.

Les traitements contre les varroas sont particuli√®rement importants entre la fin de l’√©t√©, le d√©but de l’automne et l’hiver.

La colonie a besoin d’une bonne population d’abeilles nourrici√®res saines dans la ruche (juillet-ao√Ľt) pour √©lever des abeilles d’hiver saines. Ces abeilles d’hiver vivront jusqu’au printemps, il est donc important qu’elles soient correctement nourries.

Avez-vous ignor√© la gestion des acariens jusqu’√† la fin de l’automne et trouv√© votre colonie avec une forte infestation ?

J’essaierais certainement de faire quelque chose maintenant mais les chances de r√©ussite de l’hivernage ne sont pas bonnes. Vous risquez de trouver des abeilles mortes plus tard dans l’hiver.

 

Condensation – la tueuse de ruche l’hiver

La condensation est un tueur d’abeilles. C’est un probl√®me plus important dans certaines r√©gions que dans d’autres. Si vous vivez dans une r√©gion o√Ļ les hivers sont humides, cela peut √™tre un probl√®me.

La condensation se forme lorsque l’exc√®s d’humidit√© de la grappe chaude monte et se condense en gouttelettes d’eau sur le couvercle int√©rieur.

Lorsque les temp√©ratures d√©passent le point de cong√©lation, l’eau froide retombe sur la ruche. Des abeilles froides et humides sont des abeilles mortes.

Les apiculteurs qui vivent dans des r√©gions humides ou tr√®s froides o√Ļ la condensation est un probl√®me ont plusieurs options.

Lors du processus d’hivernage des ruches, √©vitez d’essayer de “garder les abeilles au chaud”. Une bonne ventilation de vos ruches avec une protection contre les vents froids est le meilleur plan.

 

Les planches de fond grillagées : Dois-je les fermer en hiver ?

Une colonie en bonne sant√© avec des r√©serves de nourriture ad√©quates devrait pouvoir s’en sortir sans probl√®me avec des fonds grillag√©s dans la plupart des r√©gions.

Si vous vivez dans une r√©gion o√Ļ les temp√©ratures sont tr√®s froides, fermez les fonds ou remplacez vos fonds grillag√©s par des fonds solides pendant l’hiver.

Il n’est pas n√©cessaire de garder les planches sous les ruches pendant l’hiver dans la plupart des r√©gions. Si des temp√©ratures plus froides que la normale sont pr√©vues, il est possible d’ins√©rer la grille pendant un certain temps, puis de la retirer.

Si vous avez des probl√®mes de souris, r√©duisez les entr√©es de votre ruche avec une protection contre les souris avant l’arriv√©e du temps froid. Les abeilles et la reine buckfast √©tant √©troitement regroup√©es pour rester au chaud, la souris peut choisir votre ruche pour y passer l’hiver.

Une fois √† l’int√©rieur, elles rongent les rayons, urinent et laissent des excr√©ments √† l’int√©rieur – c’est un vrai d√©sastre.

 

Devez-vous emballer vos ruches ?

Devez-vous envelopper votre ruche pour l’hiver ? Non. Ce n’est certainement pas n√©cessaire dans la plupart des r√©gions du pays. √Ä moins que vous ne viviez dans une r√©gion de grand froid, votre temps pourrait √™tre utilis√© √† meilleur escient.

L’emballage de la ruche comporte des risques. Sans une bonne ventilation de la ruche, l’emballage de la ruche peut entra√ģner des probl√®mes de condensation.

De plus, vous risquez de garder les abeilles trop au chaud et de leur faire consommer trop de miel, ce qui les affame.

Si votre r√©gion conna√ģt un froid intense et des vents violents – peut-√™tre un climat nordique, vous pouvez prendre quelques pr√©cautions suppl√©mentaires.

Nous voulons hiverner nos ruches de mani√®re √† favoriser leur processus naturel de survie. Une population d’abeilles en bonne sant√© avec des r√©serves de nourriture suffisantes dans une ruche sans courants d’air.

 

Enlever les grilles à reine buckfast

Retirez les grilles √† reine des ruches avant l’hiver. Comme la grappe monte dans la ruche pour rester en contact avec la nourriture, que se passe-t-il si la reine ne peut pas passer ?

Ils ne resteront pas avec elle, c’est certain. La colonie se d√©place √† travers la grille d’exclusion pour atteindre le miel stock√© et la reine est laiss√©e au froid.

N’oubliez pas de stocker vos hausses √† miel, celles √ßi n√©cessitent un soin particulier pour prot√©ger la cire des parasites comme la teigne- surtout pour les apiculteurs des r√©gions chaudes.

Pour la plupart des apiculteurs, l’attention port√©e √† votre ruche au d√©but de l’automne donnera √† la colonie les meilleures chances de survie pour le printemps.